agrandir le texte réduire le texte imprimer la page

Dernières actualités

Début des travaux à Remigny

Publié le 9 mars 2018

Le 12 mars 2018 commenceront les travaux d’aménagement du carrefour giratoire sur le territoire de la commune de Remigny à l’intersection de la RD 1 avec les routes RD 420P et RD 421. La RD1 est classée « voie express » sur ce secteur, c’est une section à 2X2 voies où la vitesse est limitée à 110 km/h. Sur place, Nicolas Fricoteaux a fait le point sur ces travaux ce vendredi 9 mars.

Le carrefour actuel est un « carrefour plan de type tourne à gauche » avec passage de la RD1 de 2x2 voies à une seule voie dans les deux sens et réduction de la vitesse à 90 km/h. Sur l’ensemble de la RD1 entre Saint-Quentin et Chauny, c’est le seul carrefour de ce type, tous les autres étant des carrefours dénivelés, ce qui pose un problème de sécurité compte tenu des vitesses élevées sur l’axe principal (RD1) sur lequel le trafic quotidien est de 13 000 véhicules.

La modification du carrefour de Remigny permettra de sécuriser l’ensemble des échanges avec la RD1, de réduire les vitesses des usagers en approche de ce carrefour et de fluidifier les trafics avec les diverses catégories d’usagers (VL, PL et engins agricoles).
Afin de sensibiliser les usagers de la RD 1, deux radars pédagogiques (un dans chaque sens de circulation) ont été installés en décembre 2016 dans la zone à 90km/h préalablement à la réalisation du giratoire.
La durée des travaux est estimée à 4 mois et leur coût de 1 500 000 €.

Les travaux consistent en la réalisation d’un carrefour giratoire d’un rayon de 25m.
Durant les travaux, la circulation sur la RD1 sera maintenue. Par contre, les RD420 et 421 seront coupées et la circulation déviée pour toute la durée du chantier.

INTERVENANTS :
Maître d’ouvrage : DVD/SIGT pour le compte du Département de l’Aisne
Maîtrise d’oeuvre conception : SIGT assisté du bureau d’études ARTELIA.
Maitrise d’oeuvre travaux : UD de Saint-Quentin.
Entreprise : EIFFAGE

Un relai routier antique ?
Le projet de réaménagement a nécessité un diagnostic archéologique. Cette opération a révélé l’existence d’une occupation gallo-romaine au niveau du carrefour.

D’avril à juillet 2015, les fouilles préventives réalisées par le Pôle archéologique du Département de l’Aisne ont révélé un ensemble daté entre les Ier et IVe siècles de notre ère, constitué d’un bâtiment principal de 250 m² au sol, d’un bassin avec un accès empierré, ainsi que des installations agricoles et artisanales.
Le site est situé le long de la RD1 qui reprend le tracé de la voie romaine reliant Soissons à Saint-Quentin. Il est sur un point haut offrant une implantation géographique privilégiée. Un important bâtiment, construit sur fondations de pierres, où l’on peut distinguer plusieurs pièces constitue le point névralgique du site. Une cave de 15 m² conservée sur une hauteur de 1,80 m a été découverte. Les soupiraux y sont encore visibles. Un bassin empierré de 4 m de diamètre jouxte ce bâtiment.
Nous sommes peut-être en présence d’un relais routier, c’est à dire d’une infrastructure de services qui participait à l’équipement du réseau de voies dans l’Empire romain. Ces relais régulièrement implantés le long des routes étaient destinés à répondre aux besoins des voyageurs, de leurs attelages et de leurs montures. Ces établissements facilitaient les contacts économiques et les initiatives commerciales.
Le site a livré un grand nombre de monnaies, de récipients en céramique et en verre et d’objets métalliques. Il se singularise par un grand nombre de cornes de bœufs qui conduit à envisager une production artisanale locale (atelier de fabrication de colle, tannerie…).
Si l’interprétation des vestiges se confirme, le site serait l’un des deux relais routiers connus, dans le département de l’Aisne, avec celui d’Epaux-Bézu fouillé en 1996.

Début des travaux à Remigny le 12 mars 2018