agrandir le texte réduire le texte imprimer la page

Décoder l’Art déco

Là où la Grande guerre avait tout ravagé, l’art déco s’est imposé.

Hérité de la période de reconstruction qui suivit la Grande Guerre, le phénomène observe aussi à Chauny et à Soissons, là où la guerre avait tout ravagé. « Il faut lever les yeux pour s’en rendre compte, mais à Saint-Quentin, l’Art déco est partout !  » nous dit Marjorie Richard de l’office du tourisme du Saint-Quentinois. Sur les façades des maisons bourgeoises, on voit en effet très souvent des roses stylisées, le motif le plus exploité de l’époque. Dans les commerces et dans les brasseries également, les balustrades d’escalier ouvragées et les verrières colorées sont comme une signature de la période du début des années 20. L’École nationale de musique et d’art dramatique qui arbore une façade ornée de trois « bow-windows » est un des fleurons de cette architecture, il faut aussi absolument voir la salle du conseil municipal conçue par Louis Guindez et le buffet de la gare qui a été récemment restauré : un vrai bijou !

L’office de tourisme du Saint-Quentinois a conçu le livret « Chasse la rose à Saint-Quentin » pour découvrir le patrimoine Art déco de façon ludique. De l’observation, des jeux, des énigmes, un joyeux moment à passer en famille.

Décoder l’Art déco

L'école de musique Façades art-déco des anciens établissements Seret Frères situé au “carrefour (...) Façade art déco Mosaïque au bureau de Poste à Saint-Quentin (centre-ville) Mosaïque de l'église Notre Dame, quartier de Remicourt à Saint-Quentin