agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Enfance et famille : les orientations 2014-2019

2014

Enfance et famille : les orientations 2014-2019

Publié le 1er décembre 2014

Un nouveau schéma départemental pour la famille et l’enfance a été adopté par l’Assemblée départementale le 24 novembre 2014 pour définir les axes forts de la politique de l’enfance et de la famille pour les cinq années à venir.

En tant que chef de file des politiques de la solidarité et de la protection de l’enfance, le Département élabore un Schéma départemental de l’Enfance et de la Famille qui constitue un fil conducteur pour les interventions de ses services et l’ensemble de ses partenaires. Le Schéma 2014/2019 propose cinq orientations stratégiques :

Orientation n°1 : Animer une politique de prévention précoce à destination des enfants, des jeunes et des familles sur chaque territoire.
Il s’agira par exemple de développer les entretiens prénataux précoces mis en œuvre par les sages-femmes du département en partenariat avec les sages-femmes libérales et hospitalières, de créer des consultations de puéricultrices et d’infirmiers, ou encore d’améliorer l’accès aux modes de garde des enfants porteurs de handicap ou dont les parents ont des horaires décalés.

Orientation n°2 : Adapter les outils et les pratiques en protection de l’enfance dans le sens d’une meilleure réponse aux besoins et d’un travail renforcé avec les familles.
Les enfants bénéficiant d’une mesure de placement étant de plus en plus nombreux, il est nécessaire à la fois de développer les capacités d’accueil des enfants mais aussi de diversifier les pratiques de la protection de l’enfance, notamment en renforçant l’accompagnement des familles.

Orientation n°3 : Favoriser la continuité des parcours des enfants suivis au titre de la protection de l’enfance.
Pour permettre une meilleure mise en œuvre du "projet pour l’enfant" (permettant la continuité des accompagnements pour chaque enfant et sa famille), le Département va améliorer la coordination entre ses services et les autres acteurs. Ce travail permettra de mieux accompagner les situations dites « complexes », impliquant les interventions conjointes du champ du soin, du handicap, de l’éducatif, du judiciaire.

Orientation n°4 : Développer des solutions d’accompagnement adaptées aux jeunes âgés de 16 à 25 ans.
Le Département de l’Aisne a fait le choix de mener une politique volontariste à destination du public des 16-25 ans. Il s’agira de mieux accompagner ces jeunes vers l’autonomie en vue de leur sortie du dispositif. Le Département assurera aussi la complémentarité des dispositifs d’aides financières à destination des jeunes de 16 à 25 ans, en particulier avec le Fonds d’aide aux jeunes (FAJ) et le Contrat d’aide personnalisé (CAP).

Orientation n°5 : Poursuivre la rénovation de la gouvernance de la politique de prévention et de protection de l’enfance et dynamiser les partenariats.
En tant que chef de file de la protection de l’enfance, le Conseil général renforcera l’animation du réseau de partenaires, notamment en matière de repérage des enfants en danger.


l'Aisne sur le net