agrandir le texte réduire le texte imprimer la page

L’église de L’Épine-aux-Bois

Sous les arcades

A l’extrême sud du département, dans la petite commune de L’Épine-aux-Bois, on se souvient encore de la formidable mobilisation que suscita la restauration de l’église Saint-Cyr et Sainte-Julitte dans les années 80. L’église datée du XIIe siècle est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1928, du moins ce qu’il en restait car la nef et le chœur n’étaient guère qu’un souvenir, seul le clocher restait debout.
C’est justement pour qu’il reste debout que l’Association du Fort de Condé et des églises en péril du sud-Picardie se lança dans de grands travaux. Il était effectivement en grand péril et menaçait sérieusement de s’écrouler. L’association en question fut créée par Pierre Pottier, une figure axonaise bien connue dans le milieu des vieilles pierres pour les nombreux chantiers de restauration qu’il a menés tout au long de sa vie et pour lesquels il fut plusieurs fois récompensé. « Ce chantier-là nous a d’ailleurs valu un prix » se rappelle-t-il. « Tout tombait en ruine sur ce site et pour soutenir la tour du clocher nous avons décidé de reconstituer les arcades telles qu’elles étaient dans la nef. » Pour ce travail colossal, dans lequel les habitants de la commune s’impliquèrent
avec enthousiasme, l’association reçut également le soutien du 34e régiment de génie d’Épernay. « Rendez-vous compte, on avait des jeunes militaires et les camions de l’armée pour déblayer le terrain de toute la caillasse qu’il y avait là ! Pour un chantier de restauration on ne peut pas rêver mieux !  » s’exclame Pierre Pottier.

Diaporama