agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Le Familistère Godin

Le Familistère Godin

Utopiste

Construit à partir de 1858 par l’industriel Jean-Baptiste André Godin, le Familistère de Guise est un haut lieu de l’histoire économique et sociale des XIXe et XXe siècles. Né à Esquéhéries d’un père artisan serrurier, Godin n’était pas un industriel comme les autres. Il avait fait son tour de France et vécu une vie d’ouvrier puis d’artisan avant de développer son entreprise spécialisée dans les poêles en fonte. Le familistère qu’il imagine s’inspire directement du Phalanstère de Charles Fourier dont il partageait les idées. Il propose un logement collectif de grande envergure offrant un niveau de confort élevé pour l’époque et disposant d’équipements collectifs : économats, buanderie, piscine, école et théâtre. Le « palais social » de Guise, comme il l’appelait lui-même, était le pendant domestique de la Société du Familistère dont les principes étaient ceux d’une coopérative. Cette « utopie réalisée » a fonctionné jusqu’en 1968.
Le projet Utopia, lancé par le Département pour sauvegarder et valoriser le site, a démarré en l’an 2000. « Le Familistère représente un patrimoine monumental, social et idéologique considérable. La force du projet Utopia c’est d’englober toutes ces dimensions » soutient Frédéric Panni, conservateur en chef. Aujourd’hui, alors qu’Utopia aborde sa 3e phase, le Familistère s’affirme comme le site le plus fréquenté du département avec 55 000 visiteurs l’an passé. Avec cette singularité d’être toujours un bâtiment habité, il propose une approche muséale dont la qualité et l’originalité ont été récompensées au niveau européen en mai 2015. Prochaine étape : la création à l’horizon 2020 d’un centre de débats jumelé à un projet hôtelier de 95 chambres qui s’installeront dans l’aile gauche.


l'Aisne sur le net