agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Le Château de Blérancourt

Le Château de Blérancourt

A l’américaine

Le château de Blérancourt était à l’origine la résidence de campagne des ducs de Gesvres, construite en 1612 sur les plans de Salomon de Brosse, l’architecte de Catherine de Médicis à qui l’on doit notamment le Palais du Luxembourg. Il sera en grande partie démoli après la Révolution mais retrouve un statut durant la 1ère Guerre mondiale lorsque le Comité américain pour les régions dévastées (CARD) y établit son quartier général en 1917. Le CARD fut fondé par Anne Morgan, riche héritière américaine qui se consacra entièrement à l’aide aux populations civiles prises dans les mâchoires de la Grande Guerre. Pionnière dans l’humanitaire, son action « sociale » aura été considérable notamment sur le Soissonnais où elle est toujours en marche à travers l’AMSAM (Association médico-sociale Anne Morgan). On lui doit également le premier réseau de bibliothèques qu’elle mit en place en sillonnant le secteur au volant de sa Ford T.
La Communauté de communes du Val de l’Ailette propose aujourd’hui un circuit sur les pas de la bienfaitrice entre Blérancourt, Coucy-le-Château, Vic-sur-Aisne, Soissons et Anizy-le-Château. Le château fut quant à lui racheté par Anne Morgan et abrite aujourd’hui le Musée franco-américain de Blérancourt. Outre le fonds documentaire Anne Morgan, il présente plusieurs collections tournées vers l’amitié franco-américaine. Des fouilles préventives menées en 2003 ont révélé sur place des fondations médiévales comportant une courtine et un pont à quatre arches couvrant la période du XIe au XVIe siècle. Ces vestiges archéologiques ont été conservés et seront mis en valeur lors de la réouverture prochaine du musée.


l'Aisne sur le net