agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Le Printemps des conteurs entre en scène

Dernières actualités

Le Printemps des conteurs entre en scène

Publié le 2 mars 2016

Manifestation départementale incontournable, le Printemps des conteurs et des arts de la scène vous invite du 4 mars au 1er avril à découvrir des artistes pour lesquels l’art oratoire est comme une ouverture de tous les possibles. Cette 16e édition du festival, organisée par la Bibliothèque départementale, accueillera encore une belle palette d’artistes : musiciens de haut vol, conférenciers, amateurs des belles lettres, poètes ou même humoristes. Ces spectacles donnent vie et corps aux mots, et c’est grâce aux lieux de lecture du département que ce festival peut exister. L’accès à tous les spectacles est gratuit. Aucune raison d’hésiter.

Cliquez sur les vignettes pour voir le programme en détails.

Olivier SALADIN
à Soissons le 4 mars
sur réservation
Vincent CLERGIRONNET
à Braine le 5 mars
à Montcornet le 10 mars
WALLY
à Hirson le 11 mars
à Fère-en-Tardenois le 12 mars
Meriem MENANT
à Tergnier
le 17 mars
Yves CUSSET
à Essômes-sur-Marne le 18 mars
à Morcourt le 19 mars
Fred RADIX
à La Capelle le 24 mars
à Sinceny le 25 mars
Flore LEFEBVRE DES NOËTTES
à Sissonne le 26 mars
à Ribemont le 31 mars
Lambert WILSON
à Laon le 1er avril
sur réservation






LE PROGRAMME EN DÉTAILS

• Olivier SALADIN • vend. 4 mars à Soissons

- A 20h30, au Mail, scène culturelle, rue Jean de Dormans - tél. 03 23 76 77 70
Réservation conseillée

Ancien malade des hôpitaux de Paris de Daniel Pennac

Baptisée monologue gesticulatoire par Daniel Pennac, la nouvelle Ancien malade des hôpitaux de Paris est une pantomime verbale dont chaque phrase est un geste et qui va comme un gant de chirurgien au talent protéiforme d’Olivier Saladin, ex-complice des Deschiens et des Deschamps.
Olivier Saladin s’empare avec brio de ce conte médical délirant, véritable course-poursuite burlesque, truffée de péripéties, dans les différents services d’un hôpital. Vous êtes emportés par l’histoire d’un interne en médecine qui rêve d’un avenir prometteur et qui n’a de préoccupation que celle de l’intitulé de sa prochaine carte de visite. Hélas, en poste aux urgences une nuit, sa garde devient un véritable cauchemar face à un malade pour le moins déroutant qui rassemble à lui seul une multitude de symptômes atypiques laissant chacun des collègues spécialistes appelés à la rescousse, médusés et impuissants.

« On rit de bout en bout, et c’est d’urgence qu’il faut aller voir cet urgentiste ! »
Le Canard Enchaîné.

Mise en scène Benjamin Guillard
Production : La Comète, Scène nationale de Châlons-en-Champagne
Production déléguée : Les Productions de l’Explorateur


• Vincent CLERGIRONNET • samedi 5 mars à Braine • jeudi 10 mars à Montcornet

- A 20h au foyer rural de Braine, boulevard des Danois - le 5 mars - tél. 03 23 53 71 52.
- A 20h30 à la salle des fêtes de Montcornet, place de l’Hôtel de ville - le 10 mars - tél. 03 23 23 40 71

Demain il fera jour !

"J’ai grandi dans l’adoration des héros : ils me tenaient éveillé jusqu’au bout de mes nuits d’enfance et leur courage seul me semblait donner à la vie son prix, son intérêt, sa valeur. Plus tard, j’ai cru que les héros nous avaient abandonnés, qu’ils avaient déserté le monde laissant le champ libre aux crapules… La rage m’a pris de n’être pas moi-même un héros authentique capable de réparer les injustices et de changer le monde. Et puis j’ai mieux regardé, et je les ai vus revenir… Mais ils n’étaient pas alors sur des chevaux ou debout en plein vent, sabre au clair renversant les montagnes, ils étaient… Aux creux de petits riens, héroïques en une infinité d’actes ordinaires, anecdotiques… Ils étaient, ils sont : mon père, mes ami(e)s, mes frères, ces inconnu(e)s qui m’entourent, des hommes…"

« C’est certain, Vincent Clergironnet a du talent. Il produit, signe et interprète un spectacle de haute tenue en jouant des personnages très bien dessinés.  » Le Figaro

Compagnie Demain il fera jour


• WALLY • vendredi 11 mars à Hirson • samedi 12 mars à Fère-en-Tardenois

- A 20h30 à la Salle de l’Eden d’Hirson, 80 rue Charles de Gaulle - le 11 mars - tél. 03 23 58 41 22
- A 20h à la Salle des fêtes de Fère-en-Tardenois, rue Paul Claudel - le 12 mars - tél. 03 23 82 07 84

J’ai arrêté les bretelles !

Passé maître dans l’art des formules qui tuent, des répliques corrosives et autres traits d’esprit renversants, Wally, humoriste du bon sens et du pragmatisme à tout crin, se moque de tout y compris de lui-même et nous fait vivre une heure et demie de galipettes musico-textuelles absolument renversantes. L’artiste débite à toute allure une multitude de considérations sur les thèmes les plus divers, accumule facéties langagières et jeux de mots. Il nous expliquera pourquoi il a arrêté les bretelles, nous dira son attachement à la chanson française, mais aussi anglaise, exprimera sa difficulté d’être chanteur comique.

« Wally est rapide, généreux, et il écrit des chapelets de textes et de chansons
d’une efficacité imparable. Pour le genre, ce serait un copain qui délire avec des
propos de comptoir, des aphorismes absurdes et sa guitare. Simplement, Wally y
met un énorme talent et un formidable sens de la démesure. C’est énorme, c’est
délicieux… »
Le Figaro

Compagnie La Sarl et Lui


• Meriem MENANT • jeudi 17 mars à Tergnier

- A 20h30 Centre culturel de Tergnier, rue Marceau - tél. 03 23 40 24 40

Emma mort même pas peur

Après avoir étudié la psychanalyse (Emma la clown sous le Divan), Dieu et la science (Dieu est-elle une particule ?), les sciences occultes et les esprits (Emma la clown, voyante extralucide), il est temps pour Emma la clown de s’occuper de l’ultime sujet : la mort. Emma la clown décide de se préparer à mourir, de faire une répétition de sa mort, afin d’être prête pour le moment ultime. Elle veut se rassurer et rassurer le public : après tout, la mort n’est pas si terrible que ça…

« Méthodiquement, Emma La Clown se prépare devant les spectateurs : rédige son testament, fait rire, demande pardon, fait rire, raisonne son corps, fait rire, teste son cercueil…
Grâce à une technique clownesque très intelligemment mise au service du propos, elle réussit à évoquer concrètement un grand sujet en toute subtilité.
 » Télérama

Écriture et jeu : Meriem Menant - Mise en scène : Kristin Hestad - Composition musicale : Mauro Coceano - Co-producteurs : La Vache Libre, Le Granit de Belfort, Le Cirque Théâtre d’Elbeuf, Le Carré à Cesson-Sevigné, Le Théâtre d’Ivry Antoine Vitez, Le Prisme à Élancourt, La Lucarne à Arradon.


• Yves CUSSET • vendredi 18 mars à Essômes-sur-Marne • samedi 19 mars à Morcourt

- A 20h30 à la salle polyvalente d’Essômes-sur-Marne, place du Cygne - le 18 mars - tél. 03 23 69 05 50
- A 20h30 à la salle polyvalente de Morcourt, rue de la fontaine - le 19 mars - tél. 03 23 62 00 56

N’être pas né
Retraçant les affres de la toute petite enfance et ses conséquences dévastatrices sur le développement de la personnalité, le spectacle suit l’étrange parcours d’un homme qui n’est jamais vraiment né, et habite le monde comme s’il était dans le ventre de sa mère.
Ce spectacle explore, à sa manière, cette zone entre le comique et le tragique qui rend le rire d’autant plus puissant qu’il est toujours entremêlé d’une sourde mélancolie.
Le comique y est poétique, le jeu avec les mots, pour être omniprésent, n’en est pour autant jamais gratuit.
Et l’on rejoint le genre du café-théâtre. Loin des sentiers (trop) battus du one man show, Yves Cusset continue de tracer une voie singulière, avec toujours ce même respect de l’intelligence du public.

«  Un spectacle hilarant, superbement écrit et d’une intelligence diabolique. » La Provence

Compagnie Un jour j’irai…


• Fred RADIX • jeudi 24 mars à La Capelle • vendredi 25 mars à Sinceny

- A 20h30 à la salle du Dr Hennebelle de La Capelle, place du Docteur Mahy - le 24 mars - tél. 03 23 97 52 00
- A 20h30 à la salle polyvalente de Sinceny, rue Achille Chemin - le 25 mars - tél. 03 23 39 82 15

Le Siffleur

Le siffleur casse les codes de la musique classique et propose un spectacle virtuose entre maîtrise du sifflet, humour décalé et conférence burlesque. Il interprète avec élégance les plus beaux airs de la musique classique, de Mozart à Bizet en passant par Schubert et Satie pour un vrai moment musical poétique. Il joue aussi quelques mélodies sifflées que nous avons tous en tête, notamment les incontournables musiques de films.
Doux dingue juché sur son promontoire de chef d’orchestre, il nous séduit et nous entraîne dans un univers drôle, frais et léger, pertinent et impertinent : le siffleur, un artiste philharmonique !

« Sa maîtrise technique surprend, fascine, charme même les mélomanes les plus récalcitrants. » Télérama

Compagnie Le Siffleur


• Flore LEFEBVRE DES NOËTTES • samedi 26 mars à Sissonne • jeudi 31 mars à Ribemont

- A 20h30 à l’espace culturel du parc de Sissonne, 39 bis route de Laon - le 26 mars - tél. 03 23 80 06 24
- A 20h30 à la salle polyvalente de Ribemont, rue Blondel - le 31 mars - tél. 03 23 67 11 26


La Mate

C’est l’histoire d’une famille dans les années 60, famille nombreuse catholique, dont le père, militaire, Lieutenant-Colonel était bipolaire ; la mère, une « Mère courage », tenue d’élever leurs dix enfants en plus des trois filles qu’il eut d’un premier mariage. Les aînés les appelaient : « Le Pater » et « La Mater » ou : « Le Pate et La Mate ».
« A la mort de ma mère, les souvenirs se libèrent, pour la première fois je prends la plume et j’écris l’histoire de notre famille si singulière.
Les mots font images et les images font écriture. Des petits tableaux naissent avec précision. C’est l’occasion pour moi de rire beaucoup. Je reconstruis une nouvelle histoire familiale renversant son tragique en fable comique.
L’idée me vient alors d’en faire théâtre, j’en fais un acte de sublimation et de création, je crée une fiction : La Mate . »

A la fois comédienne et peintre, le style de l’écriture de La Mate est truculent et évocateur, on y entend et on y voit une succession de tableaux drolatiques.
Le style de la comédienne est épique et lyrique, de caractère comique, ce qui permet au public de rire beaucoup tout en étant touché par la profondeur humaine de l’histoire qu’elle interprète.

Production En Votre Compagnie


• Lambert WILSON • vendredi 1er avril à Laon

A 20h30 à la Maison des Arts et des Loisirs de Laon, place Aubry - tél. 03 23 22 86 86
Entrée gratuite sur réservation
Contremarques à retirer à partir du 9 février 2016 auprès de :
Maison des Arts et Loisirs
Bibliothèque départementale de l’Aisne - tél. 03 23 75 55 70
ADAMA - tél. 03 23 24 60 09


Un Humour de Proust

Concert-lecture avec Lambert Wilson, comédien et Jean-Philippe Collard, au piano.

Textes extraits de A la Recherche du temps perdu
Œuvres pour piano de Chopin, Fauré, Debussy…

Soupçonne-t-on vraiment le talent comique de l’auteur de A la Recherche du temps perdu, plutôt craint pour son style exigeant ? Voici l’occasion d’abandonner les idées reçues et de s’abandonner aux hilarants portraits que dresse Marcel Proust tout au long de son œuvre : des domestiques à la plus haute société, du directeur de l’hôtel de Balbec à tel professeur de médecine n’enviant rien à Molière, tout un aréopage suscitant caricature, dérision et férocité. Une lecture accompagnée par le piano qui pourrait être celui du salon Verdurin, dont la fameuse « patronne » redoute le « rhume de cerveau avec névralgies faciales » que suscitent chez elle les émotions musicales.
Une première en création à Laon.

Spectacle offert par le Conseil départemental de l’Aisne, dans le cadre du 16e Printemps des Conteurs et des Arts de la Scène produit par la Bibliothèque départementale de l’Aisne, en partenariat avec l’ADAMA et avec le soutien de la Ville de Laon, de la Maison des Arts et Loisirs et du Festival de Laon.


l'Aisne sur le net