agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Le château de Condé-en-Brie

Le château de Condé-en-Brie

La vie de château

Vu de l’extérieur, le château de Condé se présente comme une demeure princière d’une rare élégance, mais l’intérieur recèle également bien des trésors. La Principauté de Condé fut créée en 1557 par Louis de Bourbon, prince de sang et oncle du futur Henri IV. Le domaine devient ensuite celui des comtes de Soissons puis entre dans la famille des princes de Savoie avant d’être racheté par le Marquis de la Faye, chef du cabinet royal et diplomate. Grand amateur d’art, il engage de grands artistes du Siècle des Lumières tels que Watteau, Lancret, Servandoni et Oudry dont les scènes de chasse ornent les murs du grand salon. « Les tableaux de cette pièce valent plus que l’ensemble du château  » confie Aimery de Rochefort en entrant dans la pièce. « Et il y a une petite surprise  » poursuit-il en actionnant une télécommande. La glace du miroir se lève pour dévoiler un tableau caché, un Watteau installé antérieurement et qui n’avait plus sa place parmi les œuvres animalières d’Oudry.
Le maître des lieux, dont la famille a acheté le château en 1983, s’investit avec enthousiasme dans la valorisation de ce patrimoine en l’ouvrant davantage aux visites. Cette immersion historique se décline d’ailleurs de façon ludique sous forme d’une chasse au trésor familiale. Des personnages de premier plan furent les hôtes du château, comme Mazarin ou le Cardinal Richelieu. On retiendra aussi la destinée d’Olympe Mancini, nièce de Mazarin, comtesse de Soissons et amour de jeunesse de Louis XIV. Réputée pour sa beauté mais aussi pour son art de manier les filtres, elle se retrouve en disgrâce après son implication dans « l’affaire des poisons » en 1679.

Voir en ligne : www.chateaudeconde.fr

Diaporama

Château de Condé-en-Brie Château de Condé-en-Brie Château de Condé-en-Brie

l'Aisne sur le net