agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Le château de Villers-Cotterêts

Le château de Villers-Cotterêts

Relais de chasse

Villers-Cotterêts est liée à la couronne de France depuis des temps immémoriaux parce que la forêt alentour est giboyeuse et que l’on y fait bonne chasse. La première construction en lieu et place du château était d’ailleurs le relais de chasse du bon roi Dagobert. Sous les comtes de Valois il deviendra le « Chastel Malemaison » que François 1er entreprit de transformer en une authentique demeure royale. C’est dans ce château qu’il signa en 1539 l’Ordonnance de Villers-Cotterêts qui instaure la langue française comme langue officielle.
Tout au long de son histoire, le château de Villers Cotterêts fut construit et reconstruit, oublié puis retrouvé, agrandi, embelli puis à nouveau défiguré. Alexandre Dumas le regrettait amèrement comme on peut le lire dans ses mémoires : « De ce beau château, ancienne maison de plaisance des Ducs d’Orléans, la République a fait une caserne et l’Empire, un dépôt de mendicité. Encore récemment, il était utilisé comme maison de retraite. Dans l’attente qu’un programme de réhabilitation rende enfin ce patrimoine au grand public, l’Office de Tourisme propose un intéressant circuit allant à la rencontre des illustres personnages qui foulèrent le domaine royal. Outre François 1er, on y croise Henri II, Catherine de Médicis, Diane de Poitiers, Louis XIV, la princesse Palatine, Molière, le Régent et Louis XV. En forêt de Retz, un parcours de randonnée propose quant à lui de découvrir l’astucieux circuit d’adduction d’eau « La Laie des Pots » mis en service au XIIe siècle pour alimenter le château et la ville. Ce remarquable ensemble hydraulique, qui assure l’écoulement de l’eau captée dans les sources de la forêt, a été classé monument historique en 2013.

Diaporama


l'Aisne sur le net