agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Le château fort de Guise

Le château fort de Guise

Forteresse

Édifié dès le Xe siècle, le château fort de Guise est porteur de 1 000 ans d’histoire militaire. Forteresse remaniée par Vauban au XVIIe siècle, il est l’objet depuis 1952 d’une campagne de restauration menée par le Club du Vieux Manoir, association de sauvegarde du patrimoine créée par Maurice Duton qui recevra des mains d’André Malraux le premier prix du concours « chefs-d’œuvre en péril » en 1963. Le péril était avéré pour les vestiges du château : « le dernier propriétaire en date exerçait le métier de vidangeur, il avait acheté les bâtiments pour y vider ses citernes. Les premiers travaux ont consisté à tout nettoyer » fait remarquer Emilie Mathot, bénévole au Club du Vieux Manoir.
Perché sur une hauteur dominant la vallée de l’Oise, le donjon est le vestige le plus ancien de l’ensemble. On trouve au rez-de-chaussée une salle qui servait de grenier au Moyen Âge, le seigneur habitait dans les deux étages supérieurs équipés de grandes cheminées et couverts de voûtes en croisée d’ogive. En regardant par l’une des meurtrières on visualise très bien l’ancien puits dans l’angle de tir, cette fenêtre avait pour fonction de dissuader toute tentative d’empoisonnement de l’eau. « Beaucoup de visiteurs pensent qu’il n’y a que le donjon à voir mais il faut descendre dans les parties aujourd’hui enterrées pour réaliser l’étendue de la forteresse qui s’est construite autour du château médiéval au XVIe siècle. » On y trouve en effet plusieurs bastions dont celui de l’alouette, reconverti en espace d’exposition, la galerie dite « des lépreux » et le premier niveau du bâtiment des 3 000 qui témoigne de l’ampleur des moyens militaires dont jouissait le château.

Diaporama


l'Aisne sur le net