agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Le haut débit

Le haut débit

Le département de l’Aisne est l’un des plus vastes départements de France et l’habitat y est morcelé : près de 550 000 habitants se répartissent sur 805 communes, dont 715 comptent moins de 1 000 habitants. Dans un souci d’équité territoriale et de développement de l’activité économique et de la qualité de vie de ses habitants, le Conseil départemental s’investit pour un aménagement numérique équilibré de son territoire.

Aujourd’hui, où que vous soyez dans l’Aisne, il existe une possibilité pour se connecter à internet. Trois accès sont possibles :
> l’ADSL : 98% des foyers peuvent profiter d’une solution ADSL classique. En effet, 164 centraux téléphoniques ont été équipés dans le département pour une couverture quasi totale des foyers.
> la technologie radio : cette possibilité concerne 1,5% des foyers, dans 36 communes. Concrètement, il s’agit de monter une antenne extérieure, reliée à une box. Différents fournisseurs d’accès à internet proposent des offres sur ce réseau.
> le satellite : dernier recours pour les 0,5% de foyers restant, proposé depuis 2008. Ce kit comprend une parabole et une box.
Le satellite ou la radio sont utilisés en cas d’inéligibilité à l’ADSL. Une aide individuelle peut-être apportée, sous condition d’éligibilité, par l’USEDA (Union des Secteurs d’Energie du Département de l’Aisne).

L’action du Conseil départemental
Depuis mars 2014, le Conseil départemental a délégué la compétence « aménagement numérique » à l’USEDA (Union des Secteurs d’Énergie du Département de l’Aisne, syndicat mixte ouvert auquel adhèrent de nombreuses communes de l’Aisne, le Conseil départemental et des établissements publics de coopération intercommunale ).
L’USEDA est chargé de la réalisation des infrastructures Très Haut Débit.
Le Conseil départemental a, quant à lui, conservé l’exercice de la compétence L.1425-2 du Code Général des Collectivités Territoriales (élaboration, modifications et actualisations du Schéma Départemental Territorial d’Aménagement Numérique - SDTAN).

En complément du nécessaire développement des infrastructures à très haut débit, le Conseil départemental agit également pour développer l’accès des TPE/PME au très haut débit, en soutenant notamment le projet Aisne Numérique et l’accompagnement des acteurs du tourisme dans leurs outils de promotion (Formations de l’Agence de Développement et de Réservation Touristiques).
Le Département accompagne également les collégiens et leurs professeurs pour l’utilisation des Environnements Numériques de Travail (ENT).

Une première phase de 105 000 prises d’ici 2020
Le très haut débit sur tout le territoire d’ici 2025

L’USEDA déploie le très haut débit et engage les études nécessaires pour assurer la montée en débit du réseau cuivre pour les communes pour lesquelles le raccordement cuivre ne peut se réaliser dans les dix premières années. L’USEDA assure également le déploiement par le biais du financement des kits de réception d’internet par satellite (cofinancé par le Conseil départemental).

Le projet a pour objectif la couverture totale du territoire en fibre jusque l’abonné (FFTH), c’est-à-dire les 757 communes non couvertes par l’investissement privé, soit environ 205 000 prises.
Une première phase de 105 000 prises est engagée entre 2015 et 2019. Elle représente un budget de 150 millions d’euros, mobilisés comme suit :

Vous avez un problème d’internet ?

1. Vous ne recevez pas ou plus l’ADSL : chaque utilisateur doit impérativement s’adresser au service clientèle de son opérateur (même en zone d’ombre) afin que les équipes techniques de celui-ci puissent intervenir.
2. Votre commune ne reçoit pas ou plus l’ADSL : les services municipaux doivent recenser l’ensemble des foyers concernés et identifier les perturbations constatées avant d’en informer directement le ou les opérateur(s) concerné(s).
Le Conseil départemental pourra appuyer les démarches auprès des opérateurs, dans la mesure où les étapes précédentes auront été respectées et seront restées infructueuses.

Les étapes de la couverture haut débit

• 8 février 2016, actualisation du SDTAN,
• 24 juin 2015, validation du subventionnement du projet axonais dans le cadre du Fonds pour la Société Numérique, en application du Plan France Très Haut Débit,
• 2012-2014, étapes administratives pour la création d’un syndicat mixte numérique et préparation d’une délégation de service public pour le déploiement du très haut débit ; sollicitation des financements nationaux,
• 11 mars 2014, l’USEDA devient le porteur du projet THD départemental,
• 5 décembre 2011 a été adopté le SDAN (Schéma Directeur d’Aménagement Numérique)
afin de programmer la montée en débit dans le département représentant un investissement de 134 millions d’euros.
• 2011 – 2012, le Conseil général se concentre sur le traitement des zones d’ombre par la construction de NRA-ZO (Nœuds de Raccordement Abonnés en Zone d’Ombre). 19 armoires sont installées pour fournir un accès haut-débit internet à certains foyers et augmenter le débit sur d’autres lignes. 3,6 millions d’euros sont investis pour l’équipement de 27 communes. Ainsi, 741 lignes deviennent éligibles au haut-débit et 4 564 montent en débit.

• De 2006 à 2009, 36 communes ou parties de communes sont équipées avec la technologie radio.
• 2006 : le Conseil général signe avec France Télécom la charte des départements innovants. L’opérateur s’engage à couvrir l’ensemble de l’Aisne avec l’ADSL : le taux de couverture ADSL dépasse les 98%.


l'Aisne sur le net