agrandir le texte réduire le texte imprimer la page

Le plateau de Californie

Sur les hauteurs du Chemin des Dames, le plateau de Californie offre une vue imparable sur une vallée meurtrie à jamais par la Grande Guerre.

A 6h du matin, le 16 avril 1917, les troupes françaises s’élançaient à l’assaut du Chemin des Dames tenu par les soldats allemands. Le général Nivelle avait promis une victoire écrasante, en quelques heures seulement les positions ennemies devaient tomber. En théorie… Sur le terrain les hommes périrent par milliers sous le feu de la mitraille allemande. L’offensive tourna rapidement au fiasco, puis au massacre par l’entêtement aveuglé de certitudes du commandant en chef des armées.

Les hauteurs du plateau de Californie, aujourd’hui paisibles et boisées, permettent d’appréhender la folie de cet engagement militaire suicidaire. Observez des hauteurs jadis occupées par les troupes allemandes, les pentes abruptes que les soldats français devaient gravir, surchargés d’armes et de bardas, à raison de 100 mètres toutes les 3 minutes. Essayez cette ascension pour les plus courageux d’entre vous et vous verrez, même rassasiés, après une bonne nuit de sommeil, chaussés de baskets légères et sans paquetage, la tâche relève de la performance de haut niveau !
Entre promenade et recueillement, le belvédère du plateau de Californie surplombe la croisée des époques et des peuples, entre mémoire et avenir, entre douleur et réconciliation.

Le plateau de Californie