agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Les Coteaux des « Pierre Frite »

Les Coteaux des « Pierre Frite »

Fiche sitologique : Les Coteaux des « Pierre Frite »

La ville de Soissons occupe une partie du fond de la vallée de l’Aisne. Tout autour de la ville se dressent les versants du
plateau soissonnais. En majorité couverts de boisements denses, hauteurs et versants dessinent un horizon de verdure,
comme un écrin forestier, à peine ouvert, au nord et au sud, par deux pelouses d’herbes rases, toutes deux associées
aux lieux-dits de Pierre Frite. En ces lieux, les sols s’effritent et laissent apparaître les calcaires grossiers du Lutétien.
Ceux-ci reposent sur les sables du Cuisien. Les pelouses calcicoles du coteau de la Pierre Frite de Crouy sont les témoins
des anciens paysages qui environnaient autrefois la ville de Soissons, au temps où les troupeaux de moutons parcouraient
les versants des vallées de l’Aisne, de la Crise et de la Jocienne. Le coteau de Belleu a fait l’objet d’une exploitation
de calcaire, ce qui explique son modelé bosselé. Elles hébergent encore un grand nombre d’espèces animales et
végétales devenues rares en Picardie et offrent aux promeneurs de beaux points de vue sur l’agglomération.

PDF - 1.6 Mo
Fiche 12 : les coteaux des Pierre Frite
juin 2005



l'Aisne sur le net