agrandir le texte réduire le texte imprimer la page

Manicamp : le nouveau pont inauguré et un vestige du Débarquement valorisé

Publié le 26 juin 2017

Enjambant l’Oise et situé sur la RD 922, le pont de Manicamp inauguré le 24 juin 2017 fait partie du programme d’amélioration des routes mené par le Conseil départemental.

C’est aussi un lieu chargé d’histoire puisqu’il a fait partie des ouvrages détruits en juin 1940, au moment du retrait des troupes françaises à la fin de la bataille de l’Ailette. Après la guerre et dans l’objectif d’une reconstruction rapide, le pont a été reconstruit en utilisant un morceau de chaussée flottante issu du port artificiel d’Arromanches. Ce port avait été installé par les alliés lors du Débarquement du 6 juin 1944 pour ravitailler les troupes et lors de son démantèlement à la fin de la guerre, environ 133 passerelles ont été mis à disposition de l’Etat français pour contribuer à l’effort de reconstruction du pays. L’un de ces éléments a été installé dans l’Aisne à Manicamp en juin 1947, sept ans après la destruction de l’ouvrage précédent.

Après 69 années de bons et loyaux services, la « passerelle d’Arromanches » devait être remplacée, mais la commune de Manicamp a choisi de conserver cet élément patrimonial. Ainsi, la structure métallique a été transférée sur un terrain communal proche pour y être rénovée et mise en valeur pour le public.

En parallèle, un nouveau pont de type poutrelles enrobées a été réalisé entre mai 2016 et mars 2017. Il mesure 23 mètres de long (largeur au-dessus de l’Oise), la largeur de la chaussée est de 4,50 mètres et celle des deux trottoirs est de 1 mètre. Le pont a été rendu aux usagers le 27 mars 2017, autorisant à nouveau le passage de tous les véhicules entre Abbécourt et Manicamp, alors que ce tonnage était limité à 7,5 tonnes depuis 2012.

L’inauguration du nouveau pont le samedi 24 juin 2017 marque le point final de cette opération entièrement financée par le Conseil départemental pour un montant de 1 282 800 €. A cette occasion, un acte de transfert de propriété de la « passerelle d’Arromanches » a été signé. La passerelle historique est remise à titre gratuit par le Département à la commune de Manicamp, à charge pour elle la garde, l’entretien, la réparation de l’ouvrage et la mise en valeur pour le public. La commune a par ailleurs fait réaliser des panneaux explicatifs disposés près de la passerelle.

Pour rappel, le Conseil départemental a en charge 993 ponts, dont l’âge moyen est de 60 ans. Autant d’infrastructures qu’il entretient et rénove au fur et à mesure des besoins.

Voir en ligne : Suivez les conditions de circulation dans l’Aisne en temps réel sur Inforoutes02