agrandir le texte réduire le texte imprimer la page
Oh les filles oh les filles !

2012

Oh les filles oh les filles !

Publié le 9 janvier 2012

Les pépites sonores de La Mine Vol 2

Voilà une initiative qu’elle est bonne ! La Mine, le fanzine des musique actuelles en Picardie, sort une compilation spéciale "filles". Des filles en solo, des groupes de filles ou des filles en groupe (avec des gars), toutes les configurations sont possibles.

Dans le 02, on peut dire que la récolte est bonne et diversifiée : voici d’abord "La Mordue", valeur axonaise montante du moment avec "Les Colloc" tiré de son premier album "Les différences". C’est frais, joyeux, plein d’entrain et ça donne envie d’en écouter plus.
Le groupe "The green feather" pratique quant à lui un rock planant aux accents Woodstockiens largement revendiqué. Le titre “Let me love“ proposé ici donne toute son ampleur à la voix chaude de la chanteuse Adeline.
A l’écoute générale de ce recueil, il semblerait qu’en Picardie, on soit plus rock que rap… sauf à Soissons comme le prouve la chanteuse Krima et son flow dévastateur sur "J’en veux à la vie", constat lucide et sans fard d’une jeunesse qui préfère le combat à la désillusion.
A Tergnier, on sait que les années punk et new wave ont marqué durablement les esprits, le duo "The Arts" (un gars, une fille) assume parfaitement cet héritage avec un "Super girl" de facture très synthétique, aussi dépouillé qu’halluciné. Reste enfin à découvrir "Perrine en morceaux", pas du tout Picarde et encore moins Axonaise, mais qui a eu la très bonne idée, en tant qu’artiste, de venir créer en résidence au Performing Art Forum de Saint-Erme-Outre et Ramecourt. Une aubaine qui n’a pas échappée aux oreilles aguerries des instigateurs de La Mine car avec le titre "Dans mon jardin" la belle Perrine nous offre une petite perle qui réunit de façon heureuse "bruitisme" et chanson.
Bidouillant ses machines infernales (pédale de boucle et autres machin-truc-pad) elle en extrait un électro épuré sur lequel sa voix atone dépose des mots choisis comme autant de petits morceaux d’elle même. Il y a encore bien d’agréables surprises à découvrir au long des 20 morceaux de cette compilation qui sont en écoute libre sur le site du fanzine :

Voir en ligne : www.fanzine-lamine.com


l'Aisne sur le net