agrandir le texte réduire le texte imprimer la page

Premières tablettes numériques déployées au collège Le Nain

Publié le 20 novembre 2017

Dans le cadre du Plan Numérique pour l’Éducation, les premières tablettes numériques permettant de proposer une « classe mobile » ont été présentées au collège Le Nain à Laon, ce 20 novembre, en présence d’Isabelle Ittelet, Vice-présidente du Conseil départemental de l’Aisne, et de Jean-Pierre Geneviève, Directeur académique des services de l’Éducation nationale.

« Mieux préparer les élèves à être acteurs du monde de demain  » : c’est l’objectif annoncé de ce plan national pour lequel le Conseil départemental de l’Aisne a affiché sa volonté d’être moteur. Le Département est en effet la seule collectivité pouvant mobiliser la subvention d’État en étant porteur du projet selon l’équation : 1 euro du Département = 1 euro de l’État. Le Département a proposé à l’ensemble des collèges axonais de s’inscrire dans cette démarche, à l’heure actuelle ce sont 29 collèges publics et 8 établissements privés qui ont répondu à cet appel à projets et qui se verront équipés d’une classe mobile.

Une classe mobile, c’est un ensemble de matériel numérique nomade qui est mis à la disposition des élèves et des enseignants pour un mode d’enseignement offrant plus d’interactivité et d’autonomie. Dans le cas présent, ce sont 16 tablettes numériques qui peuvent être « empruntées » pour être utilisées en binôme par les élèves durant un cours donné.
Le collège Le Nain a expliqué avoir mis en place une « commission numérique » au sein même du collège pour décider des priorités en termes de ressources numériques, qu’il s’agisse d’applications à acquérir ou de matériel complémentaire pour améliorer la connectivité et la mutualisation des tablettes.

Comme l’a souligné Luc Carion, principal du collège, le premier impact de cet équipement numérique est de créer une motivation supplémentaire chez les élèves. De fait, la première mise en pratique qui s’est effectuée dans la classe de Maxence Mantelet, professeur d’histoire-géographie, a rencontré un très bon accueil de la part des élèves qui se sont montrés très attentifs aux ressources proposées via les tablettes sur le contexte politique français qui mena le Front Populaire à remporter les élections de 1936. En fin de leçon, un petit quizz concocté par le professeur lui-même permettait de faire un point sur les connaissances acquises et, au passage, de gagner un « point bonus » pour le binôme de la classe qui affichait le meilleur score !

Diaporama