agrandir le texte réduire le texte imprimer la page

Zoom sur l’aide aux aidants

Malgré la maladie et/ou la perte d’autonomie, nombre d’Axonais vivent à domicile grâce au soutien de leurs proches. Or, il est primordial que ces aidants soient eux aussi accompagnés. Dans l’Aisne, des initiatives permettent aux aidants de trouver soulagement et aide.

Qu’est-ce qu’un aidant familial ?

C’est une personne qui vient en aide à une personne dépendante de son entourage (enfant, frère, soeur, parent) pour les activités de la vie quotidienne : soins, stimulation, démarches administratives, activités domestiques, accompagnement à l’éducation et à la vie sociale, etc. L’aidant est dit « familier » lorsque qu’il n’existe pas de lien de parenté.
Dans le cadre du Schéma Départemental de l’Autonomie 2011-2016, diverses actions ont été définies en matière d’accompagnement des personnes âgées et personnes
handicapées. Parmi les missions importantes déterminées par le Conseil départemental : l’aide aux aidants. En 2011, un groupe de travail se composant d’associations de personnes handicapées, de représentants des maisons de retraite, centres hospitaliers et services d’aides à domicile… a été mis en place. Il s’est fixé 3 objectifs : optimiser l’offre et la rendre davantage visible ; améliorer les actions de soutien aux aidants ; mieux prendre en compte les besoins des aidants.

Le portail internet mis en place par le Département va jouer un rôle primordial pour informer les aînés et leurs proches des structures existantes et de l’offre de services qu’elles portent.
Par exemple, des dispositifs existent pour permettre aux aidants de souffler, de s’informer, de trouver une écoute et de rompre l’isolement. Ainsi ils peuvent participer à des groupes de parole, des formations ou bénéficier de solutions de répit, comme les accueils de jour et les séjours vacances.

Echanges et information
Dans le cadre de ce groupe de travail, des actions sont mises en place en direction des aidants suite à un appel à projets lancé par la CNSA (Caisse nationale de solidarité
pour l’autonomie). L’action « Groupe d’échanges et d’information » propose des sessions de 3 séances aux aidants familiaux et professionnels (aides à domicile). Les participants peuvent y exprimer leurs difficultés, partager leur vécu, rechercher des informations sur la conduite à tenir face à l’aidé... En résumé, trouver une écoute et échanger en petit groupe (12 personnes maximum). « Il ne faut pas avoir honte de ses difficultés, il y a des pathologies très lourdes à prendre en charge » souligne Isabelle
Fojcik du CLIC de La Fère. A La Fère, le bilan à l’issue des premières séances est positif. « Rassembler aidants familiaux et professionnels apporte richesse
et complémentarité aux échanges. Les auxiliaires de vie comprennent mieux ce que les familles vivent et, inversement, les proches appréhendent mieux le travail des professionnels.
 » Ces séances améliorent également la communication entre aidants et aidés.

Après Gauchy et prochainement Laon, des sessions gratuites seront proposées à Soissons, Château-Thierry, Saint-Quentin, Guise et Hirson. Les personnes intéressées peuvent se préinscrire. « Beaucoup d’aidants n’osent pas demander de l’aide. Mais il ne faut pas rester seul ! Des structures sont là pour vous soutenir.  »

Respirez…soufflez !
L’AAGDA (association d’aide et de garde à domicile de l’Aisne) met en place des actions d’aide aux aidants : ateliers, club des aidants, sorties, etc. Ces rendez-vous sont l’occasion pour les aidants de parler, de trouver un soutien moral, des conseils, des informations. « Certains aidants sont au bord de l’épuisement car ils se substituent aux aides à domicile et n’ont plus la juste vision de leur fonction. Nous avons donc mis en place un service d’aide au répit appelé « Respirez… soufflez !  » explique Dominique Villa, Directeur général.
Le principe : une auxiliaire de répit prend la place de l’aidant, à domicile, de jour, comme de nuit, pour une demi-journée ou plus (jusqu’à 10 jours consécutifs). Rassuré sur l’accompagnement de son proche qui demeure chez lui, dans ses repères, l’aidant peut prendre du temps pour lui et pour se reposer.
L’AAGDA (Soissons) est le premier service d’aide à domicile de Picardie à mettre en place un tel service. Depuis juillet, une dizaine de familles est accompagnée, adhérentes ou non de l’AAGDA. Cette action est notamment financée par la fondation MACIF et le Conseil départemental de l’Aisne.
Des sorties avec aide au répit sont également proposées. Les aidants peuvent ainsi profiter de cette journée pour se changer les idées et rencontrer d’autres personnes. En 2016, des séjours vacances seront organisés.


Alzheimer : soutenir et comprendre

L’Association France Alzheimer Aisne, qui fête cette année ses 10 ans, compte désormais 4 antennes, à Saint-Quentin (le siège), Laon, Soissons et Château- Thierry, et une centaine d’adhérents.
Les bénévoles ont pour mission d’aider les malades et les familles à faire face à la maladie. L’association mène également des actions de sensibilisation et encourage la recherche au travers des dons et cotisations. « Notre mission première demeure l’aide aux aidants. Nous proposons des séjours et sorties pendant lesquels les malades sont pris en charge par les bénévoles pour soulager les aidants qui sont en état d’épuisement et d’isolement. Cela leur fait le plus grand bien » résume Jean-Michel
Pouchain, Président. Un séjour de répit de 10 jours est proposé, encadré par des infirmières. « Nous avons aussi mis en place un séjour répit départemental de 3 jours à la ferme du Château de Monampteuil  » souligne Edith Delannoy, Vice-présidente de l’antenne Sud Aisne. Les bénévoles, dont nombre de soignants en activité ou à la retraite, se mobilisent également pour encadrer des sorties à la journée. « Ces moments de convivialité redonnent le sourire aux aidants par rapport à ce qu’ils peuvent vivre au quotidien ».
Enfin, toute l’année, les antennes proposent des activités permettant de rompre l’isolement : marches, spectacles, cinédébats, conférences, formations, groupes de paroles et cafés mémoire en présence d’un psychologue, etc.

Voir en ligne : Voir toutes les aides au répit sur seniors.aisne.com


l'Aisne sur le net