SORTIE DE RESIDENCE DE SALOME FAUC

L’association Grain de Sels et l’équipe du SILO U1 sont heureux de vous inviter à la sortie de résidence de Salomé FAUC. Salomé FAUC vite et travaille entre Paris et Milan. Diplômée de l’ENSBA de Lyon en 2017, elle a également étudié le dessin à La Cambre à Bruxelles. Lauréate du prix Fénéon en 2019 et du prix Canson Art School pendant ses études aux Beaux-Arts en 2015, elle a participé à plusieurs exposition et résidences. « Mon travail, essentiellement centré sur la pratique du dessin à l’encre de Chine, s’articule autour de deux axes essentiels : le goût de l’ornementation et le choix de l’échelle. L’ornementation correspond non seulement à mon geste naturel d’expansion et de prolifération des lignes mais également à une posture de résistance. En effet, dans les écoles d’Art, tout ce qui a à voir avec l’ornemental – les fleurs en particulier et le motif végétal en général- est à proscrire absolument. Le regard a finalement peu évolué en ce qui concerne l’ornementation : si tu dessines des fleurs et des végétaux, c’est que tu es une femme et que tu restes cantonnée à ton domaine réservé depuis le XVIIIème siècle, un genre mineur en somme ! Le grand format – le changement d’échelle- relève précisément d’une volonté de traiter à égalité avec d’autres sujets, le motif. Il s’agit en quelque sorte de lui redonner une légitimité et presque une forme de sacralité. »

Informations pratiques

  • Activité : Intérieur

Horaires

  • à 17h
  • Jour de fermeture :
    Dimanche
    Lundi
    Mardi
    Mercredi
    Jeudi
    Vendredi
    Samedi matin
    Samedi midi
    Samedi soir

Tarifs

Gratuit

accès libre et gratuit

L’association Grain de Sels et l’équipe du SILO U1 sont heureux de vous inviter à la sortie de résidence de Salomé FAUC. Salomé FAUC vite et travaille entre Paris et Milan. Diplômée de l’ENSBA de Lyon en 2017, elle a également étudié le dessin à La Cambre à Bruxelles. Lauréate du prix Fénéon en 2019 et du prix Canson Art School pendant ses études aux Beaux-Arts en 2015, elle a participé à plusieurs exposition et résidences. « Mon travail, essentiellement centré sur la pratique du dessin à l’encre de Chine, s’articule autour de deux axes essentiels : le goût de l’ornementation et le choix de l’échelle. L’ornementation correspond non seulement à mon geste naturel d’expansion et de prolifération des lignes mais également à une posture de résistance. En effet, dans les écoles d’Art, tout ce qui a à voir avec l’ornemental – les fleurs en particulier et le motif végétal en général- est à proscrire absolument. Le regard a finalement peu évolué en ce qui concerne l’ornementation : si tu dessines des fleurs et des végétaux, c’est que tu es une femme et que tu restes cantonnée à ton domaine réservé depuis le XVIIIème siècle, un genre mineur en somme ! Le grand format – le changement d’échelle- relève précisément d’une volonté de traiter à égalité avec d’autres sujets, le motif. Il s’agit en quelque sorte de lui redonner une légitimité et presque une forme de sacralité. »

Adresse

53 rue Paul Doucet

CHATEAU-THIERRY