Publié le 10 février 2020 - Mis à jour le

Plan santé : bienvenue aux médecins !

Face au manque de médecins sur le territoire, le Département a approuvé son Plan Santé. Objectif : inciter des généralistes à s’installer dans l’Aisne. Dès 2020, plus de 150 000 € permettront de renforcer l’attractivité de notre territoire.

La santé est une préoccupation majeure des Axonais. Avec la 5e plus faible densité médicale de France métropolitaine, notre territoire souffre d’un manque criant de praticiens. Chaque année, le nombre de médecins décroît et leur âge moyen s’accroît. L’Aisne ne dispose pas de CHU et dépend donc des territoires voisins, la Somme et la Marne (qui n’appartient pas à la même région administrative). L’ARS a placé l’ensemble du territoire de l’Aisne en zone déficitaire (ZAR : zones d’accompagnement régionales).

Le Département de l’Aisne et l’Agence Régionale de Santé (ARS) lancent un programme d’actions concrètes pour attirer des médecins :

Les actions portées par le Département

Pour les stagiaires

 

POUR LES MSU (maîtres de stage universitaires)

  • Dédommagement des maîtres de stage universitaires (MSU) :

750 €/jour de formation nécessaire à la labellisation MSU (1 500 € max.)

OU

1500 € de prime pour tout MSU déjà formé accueillant un stagiaire de 3e cycle à partir de 2020

Voir la fiche Dédommagement des Maîtres de Stage Universitaires (MSU) pour les étudiants en médecine dans le Guide des Aides.

 

POUR LES COLLECTIVITÉS

  • Subvention de maisons de santé via l’API : 20%
  • Subventions API : achat de matériel par les collectivités pour un nouveau cabinet de médecine générale (20%).

 

Les actions portées par l'ARS

  • Contrat régional d’aide à l’installation (CRAI) : une aide de 50 000 € pour toute installation
  • Contrat régional de médecine générale (CRMG) : garantie de ressources à hauteur de 6 900 € pendant 2 ans aux généralistes libéraux en primo installation
  • Contrat régional de maintien en exercice (CRME) : aide forfaitaire annuelle de 5 000 € pendant 3 ans afin de favoriser leur maintien en exercice et valoriser leur implication dans des démarches de prise en charge coordonnée
  • Appel à candidature du ministère de la Santé « 400 médecins salariés pour les territoires prioritaires » (6 900 € brut garantis)

Voir les aides de la l'ARS Hauts-de-France et de l'Assurance maladie mobilisables sur
https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr

 
 

« Le Département joue un rôle stratégique, facilitateur, coordonnateur et fédérateur dans l’intérêt des Axonais » souligne le Président du Conseil départemental de l'Aisne, Nicolas Fricoteaux.